Qu’est ce qu’un macérat de bourgeon ?

Le macérat de bourgeon est le résultat d’une extraction, la forme sous laquelle vous allez utiliser le potentiel thérapeutique des tissus embryonnaires du bourgeon. Il possède en lui toute l’énergie de la future plante. Toutes les cellules souche qui le composent ont des vertus thérapeutiques incluant tout le potentiel des différentes parties de la plante. C’est ce concentré d’énergie et de principes actifs, de minéraux, d’oligo éléments que va réunir le macérat grâce à l’utilisation d’alcool, de glycérine et d’eau.

En gemmothérapie, on utilise des bourgeons à l’état frais. D’autres parties de plantes en croissance possédant des tissus embryonnaires sont également employées. On prélève aussi des radicelles, des jeunes pousses et des jeunes feuilles principalement.

Qu’est ce qu’un macérat de bourgeon exactement ?

Un macérat de bourgeon est une préparation liquide qui résulte de l’action dissolvante d’un mélange principalement composé d’alcool, de glycérine et d’eau glycérol sur des bourgeons, jeunes pousses ou parfois aussi des radicelles. Le macérat est ainsi un concentré de tous les bienfaits du bourgeon qui vous aideront à vous soigner en gemmothérapie.

2 formes de macérats de bourgeons sont utilisés principalement en gemmothérapie

Il existe 2 formes de macérats  :

  • Le macérat glycériné dilué dont le mode d’obtention est décrit dans la Pharmacopée Française : ce sont des macérats que l’on qualifiera de « dilués » (Dilution 1 DH, Dr Max Tétau)
  • Le macérat glycériné concentré, que vous pourrez voir appelé macérat-mère (P. Andrianne)

Le macérat glycériné concentré, mis au point par le botaniste belge possède quelques avantages non négligeables :

  • Plus facile à utiliser : moins de gouttes à compter à chaque prise, plus simple à diluer dans un verre d’eau par exemple, moins de volume à stocker
  • L’utilisation de l’eau comme solvant était largement préconisée par le Dr Pol Henry, grand médecin belge à l’origine de la gemmothérapie, car restituant mieux le potentiel et l’énergie du bourgeon
  • Le fait qu’il y ai bien moins d’alcool à ingérer dans la formule concentré, celle-ci est bien plus adaptée aux enfants et personnes âgées

De quel solvant se sert-on pour obtenir un macérat de bourgeon ?

On utilise des solvants afin de procéder à la macération et ainsi obtenir un macérat.

Les principaux solvants mis en œuvre sont :  l’eau, l’alcool et la glycérine.

Chacun a une fonction spécifique et dissout des principes actifs différents du bourgeon.

L’eau :

Elle  va permettre de dissoudre :

  • les principes hydrosolubles
  • vitamines et acides
  • flavonoïdes
  • sels minéraux
  • tanins et polyphénols

L’alcool :

Il dissout :

  • alcaloïdes
  • acides
  • hétérosides
  • flavonoïdes
  • glucosides
  • vitamines

La glycérine naturelle :

Pour sa part elle dissout :

  • cires
  • phénols
  • huiles essentielles
  • flavonoïde

Comment est réalisé un macérat ?

Après une lente macération, le mélange est pressé et le liquide obtenu est filtré, décanté pour obtenir le macérat mère ou macérat glycériné concentré qui sera dilué ou non. Il  qui ensuite conditionné en flacon ou mélangé dans le cas de complexes de bourgeons.

Les bourgeons, créés avant et en hiver, sont récoltés juste avant l’éclosion ; les jeunes pousses de fin d’hiver,  seront elles ramassées après l’éclosion des bourgeons.

Pour schématiser , les principales étapes de la création du macérat sont les suivantes :

  • étape1 : préparation des bourgeons et jeunes pousses la matière première fraichement cueillis
  • étape 2 : la macération : le choix des solvants (eau, glycérine naturelle et alcool) est différent selon la forme galénique retenue
  • étape 3 : filtration de la macération :
  • étape 4 : dilution ou non du macérat mère obtenu

Si voulez savoir quels sont les macérats  que vous pouvez trouver, je vous invite à consulter cette liste de bourgeons qui peuvent vous aider à vous soigner à l’aide de la gemmothérapie