Si on définissait la phytothérapie

Une définition de la phytothérapie

La phytothérapie est une pratique, une médecine dite douce, basée sur la connaissance des propriétés thérapeutiques des plantes et leur utilisation. « Phyto » provient du grec ancien. Sa signification est « végétal ». La phytothérapie est donc la thérapie par le végétal.

Elle consiste à traiter certaines pathologies à l’aide de plantes utilisées sous différentes formes, c’est une thérapie par les plantes utilisant celle-ci sous différentes formes afin de traiter des maladies ou troubles à titre préventif ou curatif

Elle est indéniablement unes des plus anciennes médecines pratiquées depuis le début de l’histoire de notre humanité.

Les différentes formes de phytothérapie :

L’usage des plantes peut se faire sous différentes formes, tisanes, cataplasmes, … . Les principales formes de phytothérapie sont :

  • les teintures :
    On utilise des l’alcool éthylique à des degrés différents sur des poudres végétales afin d’obtenir une ce type de préparation
  • les extraits :
    Ils peuvent être fluides , mous ou secs. On vaporise à l’aide d’éther, alcool, eau ou autres la matière végétale. le liquide via son évaporation véhicule un extrait du végétal que l’on récupère ensuite.
  • les alcoolats :
    On obtient dans ce cas précis la préparation grâce à une distillation des principes actifs de la plante dans une solution d’alcool
  • les hydrolats ou eaux distillées : On récupère dans ce cas les principes actifs de la plante ou de la poudre végétale grâce à une distillation de solution aqueuses
  • les poudres :
    Pulvérisations et tamisages permettent de récupérer la préparation de phytothérapie. Une partie bien spécifique de la plante est utilisée.
  • les suspensions intégrales de plantes fraiches :
    Par nature, elles sont très concentrées en principes actifs
  • les huiles essentielles ou aromathérapie : Les essences végétales sont extraites par distillation et seulement certaines sont utilisées à titre thérapeutique.
  • les teintures-mères :
    Elles sont le résultat d’une macération dans l’alcool de la plante.

Précautions d’emploi sur l’utilisation de plantes

La phytothérapie est souvent classée dans les médecines douces de part son caractère et son appellation de soins plus naturels. Il n’en reste pas moins qu’elle n’est pas sans danger : le traitement par les plantes ne signifie pas que l’on puisse prendre telle ou telle plante à telle ou telle posologie de manière légère et anodine.

Les plantes ont des composants actifs que l’on ne peut nier. Certaines plantes ont des vertus médicinales et possèdent des principes actifs que l’on peut utiliser a des fins thérapeutiques Elle n’est pas à mettre bien-sur en opposition avec la médecine plus classique et les traitements médicamenteux plus conventionnels. Elle ne remplace en aucun cas un traitement moderne avéré efficace d’autant plus lorsqu’il s’agit d’une maladie grave.