Guide de dilution des huiles essentielles

L’utilisation non diluée des huiles essentielles sur la peau peut être nocive et provoquer une irritation ou une sensibilisation grave. L’utilisation d’huiles essentielles sur la peau sans les diluer est appelée application « pure ».

Ne mettez jamais d’huiles essentielles non diluées sur votre peau. Pas même la lavande ou l’arbre à thé.

Diluez toujours les huiles essentielles de manière adéquate avant de les appliquer sur votre peau, votre cuir chevelu ou vos cheveux.

Il arrive que des praticiens expérimentés en aromathérapie fassent exception à cette précaution. Ce n’est qu’une fois que l’on a acquis une connaissance approfondie des huiles essentielles que l’on doit tenter d’appliquer une huile essentielle non diluée sur la peau.

Diluer vos huiles essentielles de manière adéquate permet non seulement de protéger votre bien-être, mais aussi de faire des économies.

Qu’est-ce que la sensibilisation ?

Les symptômes de la sensibilisation peuvent varier d’une personne à l’autre, mais pensez-y comme à une allergie cutanée qui se traduit par une éruption cutanée grave et/ou des démangeaisons. Les cas plus graves de sensibilisation peuvent potentiellement entraîner des problèmes respiratoires, voire un choc anaphylactique.

Une fois que vous avez développé une sensibilisation à une huile essentielle, il est probable que vous restiez sensibilisé de manière permanente à cette huile essentielle, même si vous commencez à la diluer de manière adéquate. Vous pouvez également développer une réaction à d’autres huiles essentielles et vous aurez également des réactions aux produits qui contiennent ces huiles.

Traitez les huiles essentielles avec respect

Traitez les huiles essentielles avec le même soin que vous traitez les médicaments. Vous n’avez pas à avoir peur ou à éviter les huiles essentielles et il ne faut certainement pas effrayer qui que ce soit pour l’empêcher de profiter de tous les avantages qu’offre l’aromathérapie. Elles peuvent être une bénédiction incroyable dans le cadre d’un mode de vie holistique. Rappelez-vous, cependant, que lorsque vous travaillez avec des huiles essentielles, moins est plus.

Diluez vos huiles essentielles de manière adéquate avant de les utiliser sur la peau et soyez extrêmement prudent avec les huiles qui sont plus susceptibles de provoquer des irritations et des sensibilisations. N’oubliez pas que même si vous avez utilisé une ou plusieurs huiles essentielles non diluées jusqu’à présent et que vous n’avez pas eu de problème, cela ne garantit pas que vous ne développerez pas de sensibilisation en cas d’exposition répétée. Une dilution appropriée est toujours recommandée.

Les huiles essentielles plus susceptibles de provoquer une irritation cutanée

Lisez l’article sur les huiles essentielles susceptibles de provoquer des irritations cutanées et une sensibilisation de la peau pour savoir quelles huiles doivent être utilisées avec beaucoup plus de précaution dans les applications topiques.

Comment diluer vos huiles essentielles pour une utilisation topique ?

Une dilution de 2 % est généralement considérée comme une ligne directrice sûre pour l’application topique d’huiles essentielles sur des adultes lorsque l’huile essentielle a un maximum dermique de 2 % ou plus, comme indiqué dans la deuxième édition de Essential Oil Safety de Robert Tisserand et Rodney Young. Si le maximum dermique d’une huile essentielle est inférieur à 2 %, il est important de ne pas dépasser ce maximum dermique. Pour les enfants ou les personnes âgées, n’utilisez qu’une dilution de 1%. Avec les enfants, n’utilisez que des huiles essentielles considérées comme sûres pour les enfants.

De nombreuses personnes se sont habituées à des parfums commerciaux fortement parfumés, à des lotions, à des cosmétiques, à des savons et à des désodorisants d’ambiance principalement composés de substances synthétiques. L’arôme d’une dilution à 2 % peut sembler faible ou à peine aromatique au premier abord. Si vous êtes habitué à des produits fortement parfumés, soyez assuré qu’avec le temps, vous commencerez à vous adapter et à savourer les nuances de vos mélanges dilués. Pour plus d’informations, lisez l’article lié sur les faibles odeurs de vos mélanges.

La façon la plus simple de faire une dilution à 2%

Diluer une huile essentielle, goutte à goutte, dans une huile de support.

Lorsque vous travaillez avec de petites quantités d’huiles essentielles pour votre usage personnel, la façon la plus simple de mesurer est la goutte. Malheureusement, une goutte d’une huile essentielle peut être plus grosse ou plus petite qu’une autre en raison de la viscosité et de la température de l’huile et de la taille du compte-gouttes ou du réducteur d’orifice. La mesure à la goutte n’est donc pas la méthode la plus précise pour mesurer les huiles essentielles ou les huiles porteuses, mais elle convient généralement pour créer de petits mélanges topiques et des recettes pour votre usage personnel.

La méthode de mesure la plus précise est celle du poids, et non celle de la goutte ou du volume.

La mesure au poids est recommandée pour des mélanges plus précis et une plus grande exactitude. Étant donné que la plupart des personnes qui consultent cet article n’ont jamais travaillé avec des huiles essentielles et n’ont pas l’habitude de mesurer de petites quantités d’huiles essentielles au poids, cet article se concentre sur la mesure à la goutte.

Pour obtenir une dilution de 2 % en utilisant la méthode de la goutte, il faut ajouter 12 gouttes d’huile essentielle à 30 ml d’huile de support pressée à froid, de lotion, de beurre végétal ou d’un autre lipide/hydratant naturel.

En moyenne, d’après mes essais avec différents réducteurs d’orifice, pipettes, compte-gouttes et huiles d’épaisseur variable, 600 gouttes d’huile essentielle équivalent à 30 ml ou 1 once liquide.

2 % de 600 gouttes équivalent à 12 gouttes (600 x 0,02). Cependant, encore une fois, ce chiffre peut varier considérablement en fonction de la taille et du type de pipette, de compte-gouttes ou de réducteur d’orifice utilisé et de la viscosité (épaisseur) de l’huile essentielle en question.

Pour obtenir facilement une dilution de 2 %, ajoutez 12 gouttes de l’huile essentielle de votre choix à 30 ml d’huile de base. Techniquement, cette méthode de mesure n’est pas tout à fait précise – une huile essentielle à 2 % ne doit être ajoutée qu’à 98/100e de 30 ml / d’une once d’huile de support, mais le fait de l’ajouter au volume complet rend la mesure beaucoup plus facile pour la plupart des personnes.

Comment puis-je travailler avec une huile essentielle dont la recommandation maximale pour l’application cutanée est inférieure à 2 % ?

N’utilisez pas une huile essentielle au-dessus de sa recommandation de maximum dermique. Le même type de calcul décrit ci-dessus peut être utilisé comme base pour travailler avec des huiles qui ont des maximums d’utilisation cutanée différents. Par exemple, si Essential Oil Safety recommande un maximum dermique de 0,7% pour une huile essentielle particulière comme l’huile de citronnelle, multipliez 600 gouttes (le nombre moyen de gouttes dans une once) par 0,007 (c’est la version décimale de 0,7%), ce qui donne une recommandation maximale de 4,2 gouttes par 30 ml / once, qui doit être arrondie à 4 gouttes par 30 ml / once.

Dois-je diluer les huiles essentielles si je les utilise dans mon diffuseur ?

Lorsque vous utilisez des huiles essentielles dans votre diffuseur, veuillez suivre les instructions qui accompagnent le type ou le modèle de diffuseur que vous utilisez. Il existe un nombre illimité de diffuseurs sur le marché de nos jours, vous devez donc vous assurer de vérifier les instructions qui accompagnent la marque et le modèle que vous avez.