Durée de conservation des huiles essentielles

Les huiles essentielles pures ne rancissent pas et n’ont pas de date d’expiration. Cependant, les huiles essentielles peuvent s’oxyder, se détériorer et perdre leur valeur thérapeutique avec le temps.

La durée de vie des huiles essentielles peut varier considérablement d’une plante à l’autre, d’une distillation à l’autre et d’un fournisseur à l’autre.

Facteurs clés pour la durée de conservation des huiles essentielles

  • La composition de l’huile essentielle en constituants chimiques naturels
  • La distillation
  • Les conditions et les soins apportés lors de la distillation
  • La qualité botanique

Votre fournisseur, et tous les autres fournisseurs qui ont reçu l’huile, doivent veiller au stockage, à la mise en bouteille et à la manipulation de l’huile essentielle.

Conditions de stockage

Les fournisseurs d’huiles essentielles sont importants car ils peuvent vous aider à prendre des décisions éclairées sur le mode de stockage de votre huile. Les fournisseurs d’huiles essentielles peuvent être en mesure de fournir la date de distillation de chaque lot dont ils disposent. Les huiles essentielles sont stockées dans des conditions bien plus favorables que ce que nous, les consommateurs, pouvons faire.

Pour protéger les huiles essentielles et réduire le risque d’oxydation, les vendeurs peuvent conserver les stocks d’huiles en vrac sous scellés et sous couverture d’azote. Une huile qui a été distillée il y a un an et qui est conservée dans des conditions impeccables conservera beaucoup mieux son intégrité thérapeutique qu’une huile qui a été distillée plus tôt mais qui n’a pas été conservée correctement ou qui a été malmenée.

Durée de vie des huiles essentielles

Quelle est l’espérance de vie des huiles essentielles ?

Ces directives sont basées sur des soins appropriés et un stockage au froid.

1 à 2 ans

Agrumes, Citronnelle, Encens, arbre à thé, pin et épicéa.

Les monoterpènes présents dans les huiles, notamment le limonène, les rendent plus sensibles à l’oxydation.

Les monoterpènes sont plus fréquents dans les huiles, et la durée de conservation de l’huile est plus courte. À l’exception de la bergamote, la plupart des huiles essentielles d’écorces d’agrumes contiennent 90 % ou plus de monoterpènes.

Ces huiles ont les durées de conservation les plus faibles. Les huiles de racine d’angélique, de cyprès et d’encens font partie des huiles contenant plus de 80 % de monoterpènes.

2-3 ans

La majorité de toutes les autres huiles essentielles

C’est-à-dire les huiles ayant une proportion plus élevée d’aldéhydes et d’oxydes, de monoterpénols ainsi que d’esters, de monoterpénols et d’esters.

4-8 ans

Santal et Vétiver. Patchouli

C’est-à-dire que les huiles ayant une proportion élevée de sesquiterpènes ou de sesquiterpénols auront les durées de conservation les plus longues.

Ces huiles peuvent perdre leur valeur thérapeutique avec le temps. Toutefois, leur arôme peut augmenter avec le temps. Il est préférable de limiter l’usage thérapeutique au seuil inférieur de quatre ans.

Le baume de copaiba (baume de Gurjun) et la myrrhe sont toutes des huiles à forte teneur en sesquiterpènes. On trouve des concentrations plus élevées de sesquiterpènes dans certaines distillations de bois de cèdre.

Remarque : J’ai trouvé sur Internet des directives indiquant que les huiles qui contiennent principalement des esters, des cétones ou des monoterpénols peuvent avoir une durée de conservation comprise entre 3 et 5 ans. Je n’ai pas pu trouver de confirmation de sources originales, ni de précisions sur la durée de conservation de chaque groupe fonctionnel.

Maximiser la durée de conservation

Les huiles essentielles ont une durée de conservation qui peut être prolongée en les gardant dans des bouteilles en verre foncé.

Gardez leur bouchon bien fermé et gardez-les au frais. Remettez de l’huile dans les grandes bouteilles dès que vous n’en avez plus. Vous réduirez ainsi l’espace libre, c’est-à-dire la quantité d’oxygène qui reste dans l’huile.

Conseils pour savoir si une huile essentielle est périmée

  • L’odeur a changé
  • L’huile essentielle est devenue plus épaisse
  • L’huile essentielle est devenue trouble

Conseil : notez la date d’achat de chaque huile essentielle sur l’étiquette ou le bouchon.

Même si vous n’êtes pas en mesure de savoir quand une huile essentielle a été fabriquée, vous pouvez en garder la trace en notant la date d’achat du flacon. Certaines entreprises ont commencé à placer des étiquettes circulaires sur le bouchon de leurs bouteilles.